Psychothérapie Centrée sur la Personne

A toutes les personnes qui se trouvent confrontées

à des questionnements d'ordre existentiel

 

La Psychothérapie Centrée sur la Personne offre un espace thérapeutique fait de professionnalisme et d'humanité. Elle s'adresse à toute personne éprouvant le besoin d'un lieu de parole neutre où l'on puisse s'exprimer, être compris et accepté, et où l'on puisse - seul et pourtant pas seul - tenter de déployer à son propre rythme, son potentiel de croissance, pour aller vers l'autonomie, la confiance et le mieux être.

- Aux hommes et aux femmes qui rencontrent des difficultés dans leur vie affective, sexuelle, conjugale, familiale ou relationnelle.

- Aux hommes et aux femmes qui ont à faire face aux bouleversements d'une séparation (rupture, divorce) ou d'un deuil.

- Aux hommes et aux femmes qui traversent des moments de crise (perte de travail, mise à la retraite, changement de lieu ou d'emploi)

- Aux hommes et aux femmes qui se trouvent confrontés à la maladie, eux-mêmes ou leurs proches.

- A toute personne qui peut ressentir une hésitation par rapport à des choix d'existence, un mal-être, une stagnation, le sentiment confus d'étouffer dans un système de fonctionnement trop étroit, ou de ne pas réaliser leur potentiel de vie.

 

 

Une philosophie humaniste

L'Approche Centrée sur la personne repose sur des valeurs philosophiques telles que le respect de la personne et la confiance en son potentiel de croissance.

"Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre, de changer l'idée qu'il a de lui même, de changer ses attitudes de base, et de trouver un comportement autonome. Il peut puiser dans ses ressources, pourvu que lui soit assuré un climat d'attitudes facilitatrices que l'on peut déterminer". (Rogers, 1942)

 

L'accompagnement psychothérapeutique

 

"Le processus thérapeutique suppose que deux personnes soient en contact. Que la première soit en état de désaccord interne, de vulnérabilité ou d'angoisse. Que la deuxième soit dans un état d'accord interne, au moins pendant la durée de l'entretien, et par rapport à l'objet de sa relation. Que le thérapeute soit détenteur de certaines attitudes" (Rogers 1969).

 

"Le thérapeute en tant que personne, établit "une relation intensément personnelle et subjective, non pas celle du savant avec un objet d'étude, non pas celle du médecin cherchant à faire un diagnostic et à guérir, mais une relation de personne à personne" (Rogers 1961).

 

Consultation individuelle sur rendez-vous au 06 82 90 68 72

Petitchemin
m1
Approche Centrée sur la Personne